Cap ou pas cap de se coudre ses propres petites culottes ?

Réponse : tout à fait cap (avec au passage un petit clin d'oeil à Florence, ma prof de couture, pour l'apprentissage de la couture du jersey et la pose d'élastiques de lingerie) !

Et rien de tel que de porter des sous-vêtements non seulement faits soi-même, mais en plus dans le jersey qui nous plaît et ajusté à notre morphologie (c'est-à-dire que nous n'avons pas besoin de nous tortiller à cause d'une culotte trop échancrée qui nous rentre dans les fesses- qui n'a jamais vécu cela ?).

Le petit plus qui fait la différence : le fond de culotte doublé (et là, ça a épaté à la fois ma maman, ma belle-mère et ma belle soeur ! Quant à mon papa, il n'a pas compris de quoi on parlait ... A chacun ses problèmes !)

Culotte 3

 

Et oui, mes petites culottes ne se refusent rien : séchage au grand air du Finistère sous l'oeil un brin géné des hortensias !

Culotte 2

Alors, comme dirait Miss Cousu main : "à vos fils, à vos aiguilles, cousez !" (même pas besoin d'une surjeteuse : donc, pas d'excuses !)

Et pour les patrons, vous en trouverez à télécharger gratuitement sur le net, comme par exemple :

- culotte Make my lemonade: http://makemylemonade.com/diy-culottes/?

- shorty : http://leblog.faites-votre-propre-lingerie.fr/patron-de-lingerie-gratuit-le-shorty/58/